francesca-prete-neuropsychologue-psychologue-hypnose-Lausanne-Suisse

EMDR

Qu’est-ce que c’est l’EMDR?

Eye Mouvement Desensitization and Reprocessing ou Désensibilisation et Retraitement par les Mouvements Oculaires.
 
La thérapie EMDR est une psychothérapie qui permet de « digérer » des souvenirs et des expériences de vie perturbantes, à l’origine de nombreux troubles et difficultés actuels, dans le but de guérir de ces blessures et gagner en qualité de vie.
 
La psychothérapie EMDR a été découverte en 1987, par Francine Shapiro. Il s’agit d’une méthode validée scientifiquement par plus de 30 études randomisées contrôlées, dans le traitement des traumas incluant le Trouble de Stress Post-traumatique (ce que l’on peut appeler les traumas « avec un grand T »).
Mais elle est également reconnue efficace pour le traitement des traumas « avec des petits t », qui font références à des évènements qui peuvent se répéter dans le temps, de façon chronique, et qui ne sont pas forcément si évidents ni aussi « bruyants » mais qui peuvent tout autant avoir un impact comportemental et émotionnel dans la vie quotidienne et qui peuvent produire une altération de l’affirmation et de l’estime de soi, un manque de confiance en soi...
 
L’EMDR est ainsi indiquée pour de nombreuses autres pathologies et problématiques :
  • anxiété,
  • dépression,
  • phobies,
  • mauvaise estime de soi,
  • etc.
 « Il y a habituellement, dans la vie des gens, entre dix et vingt souvenirs non traités qui sont responsables de l'essentiel de leurs souffrances.
 LES SOUVENIRS SONT À LA BASE AUSSI BIEN DE NOS SYMPTÔMES QUE DE NOTRE SANTÉ MENTALE.
C’est notre cerveau qui se charge de notre guérison. »
F. Shapiro
 
Que l'on ait connu de légers revers ou des traumatismes majeurs, notre vie est influencée par des souvenirs et par des expériences oubliées ou mal comprises qui nous font agir comme à notre insu.
 
Notre cerveau est équipé pour guérir une blessure psychique. Lorsque celle-ci persiste, c'est que le choc traumatique qui l'a causée bloque le traitement des informations douloureuses.
L'EMDR consiste alors, grâce à une stimulation des mouvements oculaires, à remettre en route la « digestion » naturelle des souvenirs pathogènes, qui s'intègrent ainsi dans la mémoire.
 
L’EMDR n’efface pas le passé, mais elle permet qu'il ne fasse plus mal.
 
regard EMDR Francesca Prete
 

UN MODÈLE THÉORIQUE SOLIDE

La psychothérapie EMDR se base sur le modèle théorique du Processus de Traitement Adaptatif de l’Information : 
 
Son postulat est le suivant : chaque pathologie est le résultat d’un défaut du traitement approprié de l’information par le cerveau, lors d’expériences de vies perturbantes, traumatiques.
Ces souvenirs, ces expériences passées, stockées en l’état dans le cerveau, ne sont pas correctement intégrées et vont influer sur le vécu de la personne, son comportement, ses croyances sur elle-même, son environnement, son présent et son futur... 
Ce cadre théorique explique la pathologie, prédit des résultats positifs et guide la pratique du thérapeute.
 
 

Le protocole EMDR sur les traumatismes liés  à l’accouchement

L’objectif est celui de créer un réseau avec les neo mamans qui présentent des traumatismes (physiques et psychiques) liés à leur accouchement.

Le stress post traumatique lié l’accouchement

protocole EMDR sur les traumatismes liés à l’accouchement Francesca Prete LausanneLe stress post traumatique lié à l’accouchement est un phénomène méconnu mais qui touche pourtant environ 40 000 femmes par an. Pourtant, Il n’existe aucune prévention ni dépistage en post-partum.

La grossesse et l’accouchement constituent un moment crucial dans la vie d’une femme, ce qui a amené à le qualifier de crise maturative à cause de la transformation profonde qu’il induit. A la marge, l’accouchement peut mener au développement d’un trouble de stress post-traumatique (TSPT), qui se distingue des bouleversements naturels du devenir parent par un tableau clinique précis.

Antérieurement exclu des situations pouvant mener au développement d’un stress post-traumatique en raison du fait que l’on considérait que l’accouchement faisait partie de l’expérience humaine habituelle, l’accouchement a été intégré aux évènements pouvant provoquer un TSPT en 1994 (DSM-IV, American Psychiatric Association).

Accouchement traumatique

L’accouchement traumatique désigne un traumatisme psychologique survenant au décours d’un accouchement. Le terme est communément utilisé pour désigner un traumatisme physique subi par la mère et/ou l’enfant, qui peut être associé à un traumatisme psychologique chez la mère.

Cependant, un traumatisme psychologique peut être présent, même si cliniquement la naissance n’a pas occasionné de complications ou de séquelles physiques. Le traumatisme psychologique lié à l’accouchement est caractérisé par des symptômes spécifiques de choc psychologique qui persistent pendant des semaines, des mois ou des années après la naissance.

Dans les cas les plus graves, un traumatisme à la naissance peut entraîner une affection psychiatrique appelée trouble de stress post-traumatique (TSPT).

Symptômes

Les symptômes du stress post-traumatique après l’accouchement sont identiques à ceux rencontrés dans le cadre d’autres situations traumatiques.

On retrouve plusieurs symptômes :
  • Évitement de tout ce qui renvoie à l’événement : discussions, personnes, lieu, suivi médical…
  • Reviviscence : par des flashbacks, pensées intrusives, cauchemars, sensations en lien avec l’évènement…
  • Perturbations des émotions et des fonctions cognitives : amnésie, perte de concentration, pensées négatives, culpabilité, perte d’intérêt, sentiment de détachement vis à vis des autres, troubles du sommeil…
  • Hyper-réactivité : irritabilité, hyperactivité, sursauts…
Il peut arriver immédiatement ou de façon reportée, par exemple lors des grossesses suivantes. Dans le cadre de l’accouchement, la mère peut revenir sans cesse sur cet accouchement ou au contraire éviter toute conversation sur ce sujet. La culpabilité est aussi extrêmement fréquente et intense.

On retrouve aussi un croisement avec des symptômes dépressifs, qui ne doivent pas être confondus avec la dépression du post-partum au risque de proposer un accompagnement inadéquat.

Facteurs de risques

Les études ont permis de dégager différents facteurs de risques liés au développement d’un stress post traumatique après l’accouchement.

Parmi ceux-ci on identifie classiquement les antécédents traumatiques comme pour les autres situations, mais également la détresse pendant l’accouchement et les interventions et le faible soutien social.

Dans une étude il était demandé aux patientes d’identifier les facteurs de leur traumatisme, permettant d’identifier des facteurs plus subtils sur le déroulement de l’accouchement en lui-même, comme :
  • Le manque de communication
  • Le manque de consentement
  • La douleur
  • Le manque de soutien de l’équipe
  • La perte de contrôle
  • Un travail long
  • Le manque de respect
Ces facteurs sont intéressants car ils permettent de mettre en perspective ce qui a été vécu et de voir le cumul de facteurs :
  • pour un peu plus d’indulgence envers la maman, là où la culpabilité et l’incompréhension sont importantes
  • et pour voir ce qui pourrait être protecteur (sentiment de contrôle, le soutien du conjoint…).

Conséquences ou séquelles physiques éventuelles

protocole EMDR sur les traumatismes liés à l’accouchement Francesca Prete LausanneLes symptômes entrainent une souffrance considérable qui impacte la qualité de vie, les relations familiales, sociales, la vie sexuelle, ou le monde professionnel. Dans le cas de l’accouchement, la relation mère-enfant, le couple, ou la triade père-mère-enfant peuvent être impactés temporairement.

Le traumatisme pouvant être lié aux interventions, à leur contexte et à leurs répercussions psychologiques, le rapport au corps est bouleversé et peut s’accompagner de troubles sexuels (fluctuations ou perte du désir, douleurs, vaginisme,…).

Ceux-ci, sans soutien ou aide, peuvent aboutir à une altération de la relation de couple pouvant aller jusqu’à la rupture, une dépression…

Si vous vous reconnaissez dans ces lignes, n’hésitez pas à me contacter afin de fixer ensemble un premier rendez-vous et établir votre strategie de prise en charge par l’EMDR !

A venir :

THERAPIE DE GROUPE sous forme de WORKSHOP pour les mamans  souffrant de stress post traumatique lié l’accouchement
 

SI VOUS ETES INTERESSEES À PARTICIPER AUX WORKSHOPS, N’HESITEZ PAS À ME CONTACTER.

 

En savoir plus :
Chiorino, V., Cattaneo, M. C., Macchi, E. A., Salerno, R., Roveraro, S., Bertolucci, G. G., Fernandez, I. 2019. The EMDR Recent Birth Trauma Protocol: a pilot randomised clinical trial after traumatic childbirth. Psychol Health, 1-16. doi:10.1080/08870446.2019.1699088